Cthulhu les créatures du mythe — Collectif

Résumé :
« Vous tenez entre vos mains les cahiers de notes et d’esquisses d’anthropologues partis à la recherche de secrets impies et qui, le plus souvent, ont payé leurs découvertes de leur vie ou de leur santé mentale. Les croquis illustrent dans quel état d’esprit malsain les malheureux se trouvaient lorsqu’ils les ont tracés, parfois avec de l’encre, dans d’autres cas avec leur sang ou des substances inconnues.

Cthulhu, Azathoth, Nyarlathotep, Yog-Sothoth et bien d’autres aberrations fondatrices du Mythe sont ici présentées, chacune avec une description détaillée, une illustration couleur, son symbole, sa taille par rapport à l’humain, son mode de déplacement et ses particularités. Face à de telles abominations, méfiez-vous, car votre équilibre mental risque d’être profondément ébranlé… »

Fiche technique :
Auteurs : Sandy Petersen
llustrateurs : Collectif
Éditeur : Bragelonne
Pagination : 152 pages
Prix : 30 €

Mon rapport à Lovecraft est assez spécial. J’ai souvent du mal avec sa plume (en français) et avec le personnage (un WASP), mais l’univers qu’il a créé et que d’autres ont enrichi est assez exceptionnel.

Ici, les éditions Bragelonne (en association avec Sans Détour) rassemblent deux ouvrages consacrés aux créatures lovecraftiennes : Les Monstres de Cthulhu et Créatures des Contrées du rêve.

Le résultat est un beau livre qui consacre une page de texte à chacune de ces créatures, qui explique tout sur elle, son mode de vie, ses pouvoirs, etc. accompagnés et une belle illustration pleine page. On a aussi souvent droit à des illustrations supplémentaires plus petites représentant la mode déplacement, l’évolution ou l’échelle de la créature. Le principe peut avoir un côté répétitif au fil des pages, mais vu la qualité des illustrations et des descriptions, ce n’est pas trop gênant.

Pour accentuer le côté immersif, notamment pour les joueurs de JDR, le livre est présenté comme un ouvrage écrit par les membres de l’université Miskatonic à destination des explorateurs de l’étrange. Chaque créature a droit à sa citation de Lovecraft qui parfois n’en parle que vaguement ou y fait simplement allusion, mais aussi d’autres auteurs, comme James Blish qui cite le Roi en Jaune, sachant que Le Roi en jaune est un recueil de nouvelles de Robert W. Chambers…

Ce magnifique bestiaire va donc chercher bien loin toutes ces créatures magnifiquement peintes par d’excellents artistes. La double page 32-33 est un très beau tableau de Cthulhu lui-même. La Chose rat est répugnante. Le Roi en jaune est superbe et fait penser certains design des jeux Dark Soul (ou l’inverse).

J’aurais aimé que les citations soient référencées. Au connaisseur de relier la citation au récit de l’auteur. Reste un très beau livre qui se termine par des recommandations de lectures de textes en langue originale anglaise (un complément en Français ça aurait été top).

Je ne suis pas un amateur du jeu de rôle en général (par manque de temps), mais je crois que ce livre est un bon manuel et indispensable pour les fans de Lovecraft. Ce très beau livre (je me répète) est « Un carnet de notes à propos d’entités surnaturelles et de créatures qui sont par-delà le mur du sommeil ».

Un commentaire sur “Cthulhu les créatures du mythe — Collectif

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s