USA Uber Alles — Jean-Pierre Pécau, Fred Blanchard et Maza

Résumé des 3 tomes :

1. Projet Aurora : France, 1947. Nicolas Charlier, un pilote d’exception récemment évadé d’un bagne soviétique, refait surface. Son ancien patron, l’avionneur Marcel Dassault, lui propose d’intégrer un programme de recherche destiné à mettre au point un bombardier américain top secret. Mais un célèbre chasseur d’espion de la CIA, James Angleton, a des doutes : et si Charlier était un agent soviétique ?

2. Base 51 : Alors que le prototype du bombardier Aurora semble enfin prêt, le mystère autour de Nicolas Charlier, le pilote d’essai chargé de le faire voler, s’épaissit de plus en plus. Quelle est la vraie raison de ses virées au Pays Basque ? Que cachent vraiment son alcoolisme affiché et son mépris de la hiérarchie ? L’agent de la CIA Angleton a sa petite idée sur la question.

3. L’ombre rouge : Les doutes d’Angleton, l’agent de la CIA, se concrétisent lorsque Nicolas Charlier se trouve mêlé à un sombre complot avant de s’envoler enfin avec le prototype du bombardier Aurora et de se diriger vers l’URSS. De son côté, à Moscou, Beria prépare un coup d’État contre Staline pour éviter une Troisième Guerre mondiale. Le pilote français était-il un espion soviétique ?

Fiche technique :

Scénario : Jean-Pierre Pécau et Fred Blanchard
Dessin : Maza
Couleur : Jean Verney
Éditeur : Delcourt
Prix : 14,95 par tome

Encore une série uchronique signée Jean-Pierre Pécau et Fred Blanchard ?! En réalité USA Uber Alles devaient faire partie de la série Jour J, mais a finalement été publiée en série Stand Alone.

Dans cet univers la Seconde Guerre mondiale n’est pas vraiment terminée et les Alliées soutiennent l’Allemagne face à l’Ogre stalinien. Ce n’est pas la première fois que Pécau utilise un POD de ce genre (Le Grand jeu). L’intrigue tourne autour d’Aurora qui est un projet conjoint de la France, les USA, le Royaume-Uni et l’Allemagne. Il s’agit d’un bombardier supersonique de type aile-volante testé sur la Base 51(un clin d’œil à la Zone 51) située à Toulon.

Comme le montre le résumé du tome 3 et contre toutes attentes, Charlier trahi bel et bien en faveur de l’URSS, mais on va découvrir pourquoi. Je ne vous spolierais pas, mais sa motivation est la fois compréhensible et égoïste. On découvre aussi un complot côté Soviétique qui va éviter une Troisième guerre mondiale avec Beria à la manœuvre. On y retrouve un Beria très différent de celui que Pécau dépeignait dans Jour J : Paris, secteur soviétique.

Niveau dessin on retrouve Maza qui est toujours aussi doué et la mise en couleur de Jean Verney est de très bonne qualité. Les couvertures de Roy Grinnell sont belles. Le design des avions uchroniques (inspiré de designs réels) est efficace.

Pécau et Blanchard livrent une trilogie bien écrite dans laquelle je n’ai pas relevé d’incohérence ou d’anachronisme, contrairement à certains tomes de Jour-J. L’humour et le punch Line sont présents et plutôt bons. La série est bouclée en 3 tomes, mais la fin laisse la place à un univers plus étendu. Il est probable que Delcourt sorte un gros volume ou coffret regroupant les trois tomes dans quelque temps. USA Uber Alles est donc uchronie sympathique et efficace donc quelques ficelles ont déjà été utilisées dans d’autres histoires de Pécau. Le Dessin et la couleur sont bons. C’est donc une bonne lecture pour les fans d’uchronie et/ou les amateurs de BD d’aviation.

3 commentaires sur “USA Uber Alles — Jean-Pierre Pécau, Fred Blanchard et Maza

  1. J’ai survolé le premier tome a sa sortie il y a déjà quelques années mais n’est pas eu l’occasion de lire les suites.

    L’intégrale de l’histoire en un seul tome est une spéculation personnelle ou il s’agit d’écho provenant de l’éditeur ou des auteurs ?

    J'aime

Répondre à Amateur d'aéroplanes Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s