Kingdom – Netflix

Résumé :

« Inquiétés par les étranges rumeurs qui entourent leur roi malade, les habitants d’un royaume se tournent vers le prince héritier pour les protéger d’un fléau mystérieux. »

Fiche technique :

Network : Netflix
Réalisateur : Kim Seong-hun
Scénariste : Kim Eun-hee
Acteurs principaux : Ju Ji-hoon, Ryu Seung-ryong, Bae Doona, Kim Sung-kyu

J’adore le cinéma coréen, notamment les thrillers, et j’adore les zombies. Donc lorsque Kingdom a été annoncé, Netflix a éveillé mon intérêt, même si je n’ai jamais regardé de série coréenne. Le fait de placer l’intrigue dans une version fictive de l’époque Joseon m’a aussi beaucoup attiré. Enfin, cerise sur le gâteau, la saison est courte : seulement 6 épisodes.

Donc, nous voilà à l’air Joseon et le roi est souffrant. Des choses étranges se passent dans l’enceinte du palais alors que personne n’est autorisé à voir le Roi depuis des jours, à l’exception de la Reine et son ministre de père Cho Hak-ju.

Vue comme la saison est courte je vais en dévoiler le moins possible sur l’intrigue. Sachez juste que le Roi souffrant a été soigné par un remède qui l’a transformé en mort-vivant et qu’il y a des intrigues de cour pour écarter le prince héritier Yi Chang. Alors que ce dernier tente de comprendre ce qui se passe, la mystérieuse maladie qui frappe le Roi Yi se répand dans le pays.

Les intrigues de cour sont très intéressantes et bien menées, réservant même des surprises jusque dans les dernières minutes du dernier épisode. De même les zombies (qui ne sont jamais nommé comme tel puisque le terme n’existait pas à l’époque) sont bien différents de ce qu’on voit dans la série « référence » du genre aka Walking Dead. Ils sont rapides, agressifs, mais ne sortent que le jour. Et la fin du sixième épisode nous réserve une dernière surprise sur leur nature. En parallèle de ça, il est intéressant de suivre le prince héritier Yi Chang, qui veut être l’absolu opposé de la bourgeoisie régnante. Enfin le setting de la période Joseon sera à coup sûr dépaysant pour n’importe quel spectateur occidental. Côté réalisation, rien de bien fou. C’est du classique de chez classique, efficace (surtout les combats) et sans faux pas. Par contre pour la photographie et la qualité des décors, rien à redire.

Au niveau des rares choses qui m’ont déplu, il y a quelques personnages secondaires totalement agaçants et carrément insupportables en VF. Certains plans sont un peu longuets et totalement inutiles. Le premier de ces défauts est facilement contournable, il suffit de regarder la série en VOST.

Détail intéressant, Kingdom est en fait l’adaptation d’un webomic coréen appelé « Land of the gods » (introuvable en France) dont la scénariste n’est autre que celle de sa série TV.

Kingdom est donc une série de zombies rafraichissante sur bien des points et très bien scénarisée malgré une réalisation sans éclat. Le nombre réduit d’épisodes permet de la visionner en temps très court. A priori la saison 2 arrive en 2020 (probablement en début d’année) et je la regarderais avec plaisir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s