Black 47

Résumé :

« Irlande, hiver 1847. Après avoir combattu dans le monde entier pour l’armée anglaise, le ranger Feeney retrouve enfin son pays natal. Il découvre une terre de désolation, ravagée par la famine et la maladie. Ceux qui ont réussi à survivre sont chassés de leurs foyers par les percepteurs anglais, et condamnés à errer sur les routes. Lorsqu’il découvre que, pris à la gorge, les derniers membres de sa famille ont été exécutés pour vol de nourriture, il décide de se faire justice. »

Fiche technique :

Réalisateur : Lance Daly
Scénariste : PJ Dillon, Pierce Ryan, Eugene O’Brien, Lance Daly
Acteurs principaux : Hugo Weaving, James Frecheville, Stephen Rea, Freddie Fox, Moe Dunford

Connu sous le titre « The Renegade » par chez nous, Black 47 est un film assez froid et sombre qui traite d’une période historique assez sombre pour l’Irlande et qui est sans concession sur ce pan du scénario. Mais du coup je ne comprends pas le « titre français en anglais ». On le comprend vite, Black 47 fait référence à l’année noire que fut 1847 pour les Irlandais. Adapté le titre pour la VF je veux bien, mais pourquoi un autre titre en anglais qui du coup se focalise sur un détail insignifiant de l’histoire du personnage principal ? Oui c’est un renégat, SAUF QUE C’EST PAS LE SUJET DU FILM !!!

On a donc à faire à un film de vengeance assez classique, mais efficace. Tout ce qui touche à la misère et la conduite économique et politique des Anglais durant cette période est retranscrit sans concessions. Cette période c’est la Grande Famine en Irlande qui a duré 7 ans (1845-1852) et qui a vu un quart de la population irlandaise mourir de faim, de maladie, de violence ou s’exiler vers l’Amérique. Pendant ce temps les lords anglais continuent d’exporter les récoltes vers l’Angleterre. Le film est donc violent parce qu’il montre le sort des Irlandais, l’injustice profonde et mortifère qu’ils subissent et aussi par l’action que va mener Feeney, mais ne verse jamais dans le gore gratuit. Plus précisément on voit assez peu la violence en elle-même, mais plutôt le résultat de cette violence.

L’ambiance tant sur le plan visuel et que sonore est très réussie, ce film transpire la mort et le désespoir. Les acteurs sont bons, mais plutôt froids à cause de l’histoire de leurs personnages. Le personnage de Hannah (Hugo Weaving) est froid, usé, désabusé. Lorsque vous regardez Martin Feeney (jouer par l’Australien James Frecheville), vous voyez un prédateur, une sorte de loup qui a l’air de venir d’un autre monde, de voir un autre monde. Il donne l’impression d’être la mort personnifiée, d’être un berserker. Autre point fort, beaucoup d’irlandais dans le casting et pas mal de dialogue en irlandais. Ayant regardé le film en VOST, c’est très immersif. Les décors sont magnifiques, le film a été tourné au Connemara où le scénario se déroule.

Le film de Lance Daly n’est pas parfait et pêche légèrement par une mise en scène qui même si elle est efficace et maitrisée, reste classique. Du coup le rythme est un peu trop « posé », malgré la qualité du sujet, du script et des acteurs. C’est à peu près tout ce que je peux reprocher à ce film.

En tout cas vu l’histoire et le contexte c’est un film qui m’a pris aux tripes, pas parce que j’aime bien les histoires de vengeance, mais plus parce que là on fait face à une injustice totale, dévastatrice. Une injustice face à laquelle les options sont limitées : mourir en baissant la tête ou faire usage de la violence. Cette injustice terrible se sent très bien dans le film. La vengeance de Finney soulage, parce qu’à défaut de justice dans le sens légale, Finney rend une forme de justice élémentaire dans une Irlande où les gens sont si affamés qu’ils sont trop occupés à mourir sur place pour penser à se rebeller. C’est une sorte d’exutoire.

Un commentaire sur “Black 47

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s