The Old Guard – Rucka, Fernandez, Miwa – VO

Résumé :

« Quand on est immortel, on a tout le temps d’apprendre qu’il existe pire que la mort… Depuis des siècles, Andromache de Scythie — “Andy” pour les intimes — et sa bande de guerriers immortels œuvrent dans l’ombre, proposant leurs services à ceux et qui peuvent se les offrir. Mais à l’ère d’internet où l’information circule tous azimuts, l’immortalité devient un secret difficile à garder. Et la routine immémoriale d’Andy et des siens bascule le jour où ils rencontrent une de leur semblable servant dans les Marines et que la vérité à propos de leur identité risque d’être révélée. Greg Rucka (Lazarus, Black Magick) s’associe au talent de Leandro Fernandez pour nous livrer une geste furieuse à travers le temps et les âges, où le tranchant des lames répond aux claquements des fusils. Une histoire d’êtres brisés par la lutte et les regrets éternels, où l’immortalité n’est plus un don, mais une malédiction. »

Fiche technique :

Auteur : Greg Rucka
Dessinateur : Leandro Fernandez
Coloriste : Daniela Miwa
Éditeur : Image Comics
Prix : 16,95 € (en VF chez Glénat)

Greg Rucka est principalement connu pour avoir œuvré sur Batman chez DC, mais pour ma part je l’ai découvert via sa version de The Punisher et surtout par sa série originale Lazarus. Pourtant si j’ai découvert The Old Guard c’est au hasard d’un tour sur YouTube. En effet, en ce mois de juillet sort sur Netflix le film The Old Guard avec dans le rôle principal Charlize Theron. Autant être honnête, ce trailer m’a beaucoup plu et je me suis alors procuré les comics en VO. Il y aura à priori trois tomes, mais seul le premier est disponible en VF pour le moment.

Autant vous le dire, sur le plan du scénario et des personnages, Rucka m’a absolument ravi avec cette histoire. Déjà, les immortels ne sont pas totalement immortels. C’est à dire qu’un beau jour et sans aucune raison ils peuvent ne pas se relever de leur dernière mort. Le traitement de ce que cette immortalité implique sur le plan psychique et moral est vraiment superbe. Mais le régal vient de ce que cette immortalité produit comme comportement sur les personnes affectées. Par exemple les personnages n’ont aucun problème à se jeter d’un étage haut de plusieurs dizaines de mettre pour attraper un ennemi, sauf la petite dernière de la bande qui n’a pas encore pris ce genre d’habitude. Cela induit aussi des dialogues parfois poignant et parfois savoureux d’humour et d’ironie ainsi que quelques belles punchlines. Bref sur cet aspect-là, je me suis régalé !

L’aspect graphique risque par contre de diviser. Autant je trouve les couvertures et le character design très inspiré, autant le style graphique de Leandro Fernandez peut rebuter. Bien que le dessin soit souvent très dynamique, je trouve que le trait et l’encrage manquent de finesse. Toutefois, le mariage avec les couleurs de Daniela Miwa marche à merveille et une fois qu’on s’est habitué l’ensemble devient plaisant.

En conclusion, une superbe découverte et vrai bon moment.  Je suis déjà en train de lire la suite « The Old Guard: Force Multiplied » et j’attends le film avec impatience et je m’empresserais de vous les chroniquer dans la foulée.

Un commentaire sur “The Old Guard – Rucka, Fernandez, Miwa – VO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s