Greyhound

Résumé :

« Durant les premiers jours de l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, un convoi de 37 navires alliés, mené par le commandant Ernest Krause de l’United States Navy, traverse l’atlantique nord, sous la menace des U-Boots. Aux commandes du destroyer USS Keeling (nom de code radio Greyhound), le commandant Krause affronte ses doutes et démons intérieurs, lui qui est envoyé pour la première fois sur le front. »

Fiche technique :

Réalisateur : Aaron Schneider
Scénariste : Tom Hanks
Acteurs principaux : Tom Hanks, Elisabeth Shue, Stephen Graham, Rob Morgan

Lorsque j’ai vu le trailer de ce film produit par Sony j’ai été très enthousiasmé tant le film s’annonçait intense. Greyhound est basé sur le roman The Good Shepherd de C. S. Forester sortie en 1955, et on retrouve l’essence du roman dans le film. Finalement, COVID oblige je n’ai pu voir ce film au cinéma et il est finalement sortie en streaming sur Apple TV+.

Comme prévu le film est très intense et sans temps mort (seulement 1 h 30). Les scènes de guerre sont à la fois spectaculaires et plutôt crédibles. Bien plus que dans un Pearl Harbor de Michael Bay et Midway de Roland Emmerich. Le déroulement du film est étonnamment différent de ce que laisse penser le trailer. Le contrecoup du rythme excellent du film est l’absence d’intérêt pour les personnages. Le commandant Krause à un traitement minimaliste avec une séquence introductive de 5 minutes, les autres personnages ne sont ni présentés ni développés, le commandant oubliant même régulièrement leurs noms. C’est totalement inhabituel dans le cinéma hollywoodien et encore plus pour un film à 50 millions de dollars. Pourtant c’est assez logique, les personnages sont sur le qui-vive dans une situation de guerre. De plus, à la guerre les soldats sont des « consommables » auxquels on ne s’attache pas nécessairement. Tom Hanks est comme toujours très bon acteur. Enfin, les effets spéciaux sont très bons.

On retrouve l’idée du bon berger/gardien à la fin du film qui fait référence au livre d’origine, Krause étant le berger de la flotte et ayant lui-même son propre berger.

Greyhound est donc un film agréable et intense avec des partis-pris surprenants, mais qui permet de passer un bon moment pour tous les amateurs de films de guerre navale.

2 commentaires sur “Greyhound

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s