Crusaders 2: Les Emanants — Christophe Bec & Leno Carvalho

Résumé :
« La colonie humaine installée sur Titan reçoit, via un étrange signal venu des étoiles, les plans révolutionnaires de constructions de fabuleux vaisseaux spatiaux et les coordonnées très précises d’une galaxie lointaine et primitive. Après plusieurs mois de fabrication, le vaisseau, Crusader 1 prend la tête d’une immense armada prête à rejoindre les mystérieux émetteurs du signal. »

Fiche technique :
Scénariste : Christophe Bec
Illustrateur : Leno Carvalho
Coloriste : Vyacheslav Panarin, Massimo Travaglini
Éditeur : Soleil
Pagination : 46 pages
Prix : 14,50 €

Le tome 2 reprend immédiatement à la suite du précédent alors que les vaisseaux humains Crusaders ont atteint la « Colonne de fer ». Ils font la rencontre des émanant et de tout un conseil de civilisions extraterrestre réunie pour se préparer à affronter une menace. À partir de là, Christophe Bec déploie un Sens of Wonder que je n’ai jamais vu en BD : échelle temporelle, multivers, technologies, formes de vie. Il est évident que l’auteur a lu les très grands classiques de la Hard SF et qu’il est globalement calé sur le sujet. Les formes de vie extraterrestre croisée dans cette BD sont à mille lieues des clichés de la BD de SF généraliste.

Rapidement, suite aux décisions prises durant le « conseil » on retrouve la scène qui constituait l’ouverture du premier tome, à savoir l’anéantissement de l’armada de cette nouvelle alliance sur la planète d’où émane la terrible menace. Cette dernière reste assez mystérieuse, mais sa technologie destructrice est à la fois hors-norme et originale. On est à des années-lumière des « Death Stars » de Star Wars.

J’ai tout de même trouvé que les premières pages étaient un peu maladroites, utilisant les dialogues des personnages pour nous décrire des choses qu’il aurait peut-être mieux valu montrer. Ou en tous cas sur ces quelques cases, les dialogues auraient gagné à être différents, moins rigides. J’ai eu l’impression que le lecteur était un peu trop pris par la main. Un dialogue explique pourquoi sur une autre planète les formes de vie peuvent être démesurément plus grandes que sur terre, mais d’après moi c’est une évidence pour toute personne s’intéressant à la SF. Toutefois ce passage légèrement maladroit est suivi d’une double page superbe et pleine de sens of wonder et qui rappellera « Les chroniques de Méduse » et Stephen Baxter et Alastair Reynolds.

Niveaux dessin on est toujours sur du haut de gamme. Les superbes cases de Leno Carvalho sont superbement habillées par le travail des coloristes Vyacheslav Panarin et Massimo Travaglini. On a régulièrement droit à des grandes cases panoramiques superbes ainsi qu’à quelques doubles pages somptueuses, notamment la scène des « méduses » ou la « salle du conseil ».

Même s’il est évident que les connaisseurs de hard-SF ne seront pas subjugués par Crusaders, il reste qu’une telle ambition et un tel Sens of Wonder sont assez rares en BD. Ce deuxième tome déploie définitivement l’aspect hard-SF initié dans le premier tome et reste très accessible, car très didactique. C’est pour l’instant ce que j’ai de croiser de mieux en BD SF aux côtés de l’indéboulonnable Universal War de Denis Bajram. Si la qualité scénaristique et graphique reste de ce niveaux et l’auteur et l’éditeur ne tirent pas trop sur la corde en termes de longueur Crusaders a le potentiel pour devenir une référence du genre voir une œuvre culte.

P.S : la fameuse double page des « méduses », mériterait une version Wallpaper.

Envie de lire un autre avis? Voici la chronique de Blondin de L’étagère imaginaire et celle d’Alfaric sur Les Portes du Multivers.

3 commentaires sur “Crusaders 2: Les Emanants — Christophe Bec & Leno Carvalho

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s