Les écrivaines extraordinaires ont besoin de votre aide

Plus tôt dans l’année je vous ai livré ma chronique de « La ligue des écrivaines extraordinaires » un coffret de cinq romans courts que j’avais acquis via un financement participatif. Le concept est simple : des écrivaines d’antan sont les héroïnes d’histoire dans lesquelles elles font face à des monstres et adversaires tout aussi célèbres, le tout écrit exclusivement par des femmes. Vous pouvez retrouver ma chronique complète ici, mais globalement j’avais passé un bon moment avec des histoires courtes, sans temps morts et franchement sympathiques.

Les écrivains extraordinaires reviennent en cette fin d’années avec « La ligue des écrivaines extraordinaires : la relève ». Il s’agit de trois nouveaux romans écrits par Laurianne Gourrier, Sushina Lagouje et George Spad. À nouveau ça passe par un financement participatif, car l’éditeur « Les saisons de l’étrange » reste une structure tout à fait modeste. Vous pouvez retrouver le financement par ici sur Ulule. Il reste 5 jours et quelques centaines d’euros à collecter pour que ces livres se fassent. Au cas où vous vous demanderiez quand les livres arriveront chez vous si le financement est un succès, la réponse est : avril 2021.

Les trois nouveaux livres

Virginia Woolf contre Rhan-Tegoth (Suhina Lagouje) : « Virginia est folle, son mari, sa famille, ses amis en sont tous convaincus. Elle aussi. Quand elle s’échappe pourtant de la maison de santé censée la soigner, elle rejoint la côte de Cornouailles où elle vécut heureuse. Hélas, un homme en noir la poursuit dans ses cauchemars éveillés et la précipite vers sa perte. C’était sans compter sur l’intervention de sa nouvelle dame de compagnie prête à l’action pour conserver son poste, que l’adversaire soit indicible ou non. Sarah n’hésitera pas à donner de sa personne afin de sauver sa patronne, et à la convaincre qu’elle est tout à fait saine d’esprit dans ce monde où rôde le mal, car Virginia seule peut l’anéantir. »

Selma Lagerlöf contre les trolls (Laurianne Gourrier) : « Quand Selma profite d’un congé octroyé par le pensionnat qui l’emploie, la mort affreuse d’un braconnier gâche les retrouvailles dans la maison familiale. Elle soupçonne immédiatement une origine inhumaine au crime, et la disparition de tante Maga, détentrice des secrets des peuples invisibles, n’en paraît que davantage inquiétante. En l’absence de son mentor qui lui révéla ses propres perceptions extraordinaires, Selma se résout à élucider le meurtre avec pour seule aide la présence embarrassante de Hepti, l’avorton de pierre. Une mission impossible lorsqu’elle comprend que l’appât du gain des hommes a rompu le pacte de paix avec les trolls. Impossible ? Pour une autre qu’elle, peut-être, mais ni sa hanche amoindrie ni sa condition féminine ne l’empêcheront d’affronter chasseurs et trolls pour éviter le désastre. »

Renée Dunan contre les mutants (George Spad) : « La Grande Guerre fait rage, le conflit mondial déchaîne les puissances industrielles et donne naissance aux technologies meurtrières de masse, la mort scientifique s’abat sur les champs de bataille. La jeune Renée a fui Avignon, sa famille et son éducation religieuse pour devenir journaliste. Dans l’enfer du nord de la France, alors qu’elle enquête sur les horreurs de la guerre, elle découvre pire encore que le char d’assaut ou le gaz moutarde : les soldats mutants. La future écrivaine aux cent pseudonymes ne renonce pourtant pas à sa vocation, décidée à convaincre sinon le monde, au moins les volontés farouches qui l’aideront à repousser la menacent d’extinction. »

Bonus

Comme toute campagne de crowdfunding, il y a des paliers et des bonus. D’après moi le plus intéressant est le palier « pourfendeuse du mal » pour 150 €. Pour cette somme vous aurez droit aux trois nouveaux romans (papier et ebook) plus la totalité des parutions précédentes de l’éditeur regroupé dans des intégrales. Ces intégrales sont donc : La ligue des écrivaines extraordinaires, La saison de l’effroi, La saison de l’épouvante et La saison de l’étrange.

De plus si le financement dépasse son objectif initial de 8500 € pour atteindre 10 500 € on débloque un nouveau roman qui n’est rien de moins que l’origine story de l’univers des écrivaines extraordinaires : Jeanne-Marie Leprince de Beaumont contre la bête de l’autrice Christine Luce.

Les saisons de l’étrange ?

Les Saisons de l’étrange furent tout d’abord créées sous la forme d’une collection chez les Moutons électriques. Ayant désormais pris son indépendance, cette collection est maintenant devenue une maison d’édition à part entière, sous l’égide de la structure éditoriale Moltinus (SARL enregistrée au RCS de Bordeaux), qui est codirigée par Melchior Ascaride, Vivian Amalric, Mérédith Debaque et Arthur Plissecamps.

Au-delà du fait que les histoires sont cool et qu’il est possible de chopper les intégrales, j’aime beaucoup la direction artistique appliquée aux couvertures des différentes séries, et moi les belles couvertures j’y suis toujours sensible. De plus avoir des histoires ayant pour personnages et auteurs uniquement des femmes, j’aime bien l’idée. Alors je sais je vous préviens un peu tard, mais venant moi-même d’accouché de trois bouquins j’avoue que je procrastine pas mal depuis 3 semaines. J’espère donc que comme moi vous vous laisserez tenter par l’aventure et que « la relève » sera financée avec succès.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s