Scène de crime : la disparue du Cecil Hôtel – Netflix

Fiche technique :
Réalisateur : Joe Berlinger
Intervenant : Viveca Chow, Kim Cooper, Josh Dean, Judy Ho, Greg Kading, Santiago Lopez, John Lordan, John Sobhani, Tim Marcia, Doug Mungin, Amy Price, Artemis Snow, Jason Tovar, Morbid Blackstar

Scène de crime : la disparue du Cecil Hôtel est une série documentaire américaine en 4 épisodes réalisée par Joe Berlinger qui relate la mort d’Elisa Lam à l’hôtel Cecil. Il met en scène les différents acteurs et témoins de l’affaire. Comme il s’agit d’un documentaire sur une affaire relativement récente et assez médiatisée, faite attention, je vais spoiler.

L’affaire Elisa Lam (février 2013) désigne la mort par noyade d’une Canadienne d’origine hongkongaise dans un hôtel de Los Angeles. L’étrangeté de ce décès ainsi que le passé de l’hôtel ont contribué à la médiatisation de l’affaire aux États-Unis, au Canada et dans le monde asiatique.

Elisa Lam voyageait seule aux États-Unis maintenant un contact quotidien avec ses parents restés en Colombie-Britannique, mais le 31 janvier 2013, jour où elle était censée quitter l’hôtel Cecil de Los Angeles pour Santa Cruz, elle ne donna pas signe de vie. Ses parents, inquiets, contactèrent la police de Los Angeles. Le 19 février, des clients s’étant plaints de la faible pression de l’eau, le fait qu’elle soit trouble et de son mauvais goût, le service de maintenance monta sur le toit de l’hôtel inspecter les réservoirs et y découvrit le corps nu d’Elisa Lam, avec la majorité de ses vêtements et effets personnels dans l’eau.

L’affaire fut largement médiatisée, l’intérêt la concernant ayant augmenté lorsque la police avait rendu publique la vidéo de sa dernière apparition connue. Enregistrée le jour de sa disparition par une caméra de surveillance des ascenseurs, on y voit Elisa rentrer et sortir plusieurs fois de l’ascenseur — qui semble étrangement mal fonctionner — parler avec un interlocuteur invisible et gesticuler dans le couloir, ayant parfois l’air de se cacher de quelque chose qui n’apparaît pas sur la vidéo. Elle se met ensuite à appuyer sur tous les boutons pour enfin sortir de l’ascenseur.

Cette dernière vidéo d’Elisa Lam devient virale, intriguant certains internautes qui cherchent alors à résoudre l’énigme de ses derniers instants. Son comportement étrange est ainsi sujet à de nombreuses interprétations, allant des troubles bipolaires dont elle aurait souffert à l’implication de phénomènes paranormaux. Certains soupçonnent même la vidéo d’avoir été falsifiée.

Je m’étais initialement mis ce documentaire en bruit de fond par simple curiosité, car j’avais été intrigué par l’affaire à l’époque. Il s’avère que le documentaire ne verse pas dans le spectacle et le sensationnalisme. Au fil des 4 épisodes et des interviews on découvre, Elisa Lam, son tumbler, le quartier craignos et l’histoire morbide du Cecil Hôtel, la mort d’Elisa, les mystères réels ou supposés, l’enquête officielle, l’enquête des cyberenquêteurs amateurs et ses répercutions.

Le documentaire est très efficace et malin, car même si dès le début il donne la réponse à l’un des mystères, il laisse le spectateur passer à côté et se retrouver dans la même position que les cyberenquêteurs amateurs : comment Elisa Lam a pu finir dans le réservoir d’eau sur le toit de l’hôtel ? Comment aurait-elle pu fermer le réservoir elle-même ? Et dans les dernières minutes du dernier épisode, les cyberenquêteurs amateurs admettent leur erreur, car ils tenaient leurs infos de la presse. En effet, lorsque Santiago Lopez a retrouvé le corps d’Elisa le réservoir était ouvert. C’est lui qui l’a fermé en attendant la police. Depuis le début, les cyberenquêteurs amateurs et les conspirationnistes avaient eu des infos erronées via la presse et s’étaient monté le bourrichon tout seul. Elisa, bipolaire et dépressive, s’est suicidée.

La disparue du Cecil Hôtel, est un très bon documentaire à voir sur ce genre d’affaire « mystérieuse », car à aucun moment il n’invente de faits, mais se contente de pousser le spectateur sur le même chemin erroné que ceux qui en ont fait une affaire sensationnelle, avant de les mettre face à une info qui explique tout, mais qu’ils ont manquée. Diablement efficace.

3 commentaires sur “Scène de crime : la disparue du Cecil Hôtel – Netflix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s