Kingdom (Saison 2) – Netflix

Résumé :

« Inquiétés par les étranges rumeurs qui entourent leur roi malade, les habitants d’un royaume se tournent vers le prince héritier pour les protéger d’un fléau mystérieux. »

Fiche technique :
Network: Netflix
Réalisateur : Kim Seong-hun
Scénariste : Kim Eun-hee
Acteurs principaux : Ju Ji-hoon, Ryu Seung-ryong, Bae Doona, Kim Sung-kyu

J’aurais mis le temps, mais j’ai enfin visionné la saison 2 de Kingdom. En VO cette fois-ci, car les films et séries coréens en VF, je n’ai jamais trouvé ça incroyable.

La saison 2 s’ouvre sur le cliffhanger de la fin de la saison 1. Nos héros vont tenter d’arrêter la horde qui déferle vers la citadelle du coin alors que les zombies ne semblent plus craindre la lumière du jour. Cet épisode d’ouverture est bourré d’action épique et ultra rythmé, c’est juste la grande classe.

Comme pour la première saison, l’intrigue s’étale sur 6 épisodes et ne traine donc pas en longueur. Le prince héritier Yi Chang va tenter de sauver son peuple à la fois des zombies et des manigances du clan Haewon Cho. La doctoresse Seo-bi va tenter de comprendre la « peste » qui transforme les citoyens en zombie. La conspiration du clan Haewon Cho, vont s’avérer plus rotor et complexe que prévu, et certains personnages qu’on pensait être des « méchants » ou d’autres qu’on pensait ultra-vertueux ne le sont pas tant que ça.

Certains épisodes s’ouvrent sur des flashbacks de l’invasion de la Corée par le Japon (logiquement la guerre d’Imjin de 1592 à 1598) nous expliquant l’introduction de ce qui est à l’origine de l’épidémie. Ce qui est très appréciable, c’est que la série répond aux questions qu’elle soulève, tout en faisant apparaitre d’autres questions. Il est intéressant de voir que la cause de l’épidémie, qui aurait pu être causée par la sorcellerie, a en réalité une explication scientifique. Tout comme le fait que les zombies s’arrêtent soudainement de craindre la lumière du jour. En plus d’un scénario parfaitement maitriser, il est impressionnant de voir que la scénariste Kim Eun-hee n’a pas peur de sacrifier les personnages tant principaux que secondaires pour faire avancer ou renforcer l’intrique.

Le jeu des acteurs est vraiment excellent avec une mention spéciale pour Kim Hye-jun dans le rôle de la régente, qui joue parfaitement les sociopathes. Ju Ji-hoon est aussi très bon dans le rôle du prince Yi Chang. Il faut dire que même si la plupart des acteurs ne sont pas très connus chez nous, il s’agit pour la plupart de grandes voir de très grandes stars de la télévision et du cinéma sud-coréen.

Dans son ensemble, la saison est intense spectaculaire et visuellement superbe (décors, costumes…) pour un résultat franchement épique. Le seul petit défaut est la fin et donc le dernier épisode qui peut paraitre un peu long, mais c’est parce qu’il nous offre une fin doublement ouverte. En effet, 7 ans après les évènements principaux, Yi Chang, Seo-bi et Yeong-shin enquêtent sur les origines de la plante de la résurrection qui était la cause de l’épidémie. Cela les emmène tout au nord du royaume sur la rivière Yalu où ils tombent face à face avec la mystérieuse « Ashin ». Cette fin fait donc le lien avec l’épisode spécial « Ashin of the North » qui serait à priori un prequel à la série. Si j’ai parlé d’une fin doublement ouverte c’est aussi qu’un autre évènement (que je ne dévoilerai pas) laisse clairement présager d’une saison 3. Cette dernière n’est pas (au moment où j’écris cette chronique) encore signée. Toutefois, la scénariste Kim Eun-hee a déclarée au Hollywood reporter : « Bizarrement, Kingdom est une série qui me donne plus d’énergie à mesure que je l’écris. Les acteurs et l’équipe ont tous une excellente alchimie, et il y a tellement de choses à raconter. Si les téléspectateurs le permettent, j’aimerais la voir se développer jusqu’à la saison 10. » Pour ma part je ne serais pas étonné que le personnage d’Ashin introduit dans l’épisode spécial (que je vous chroniquerais bientôt) joue un rôle dans la suite éventuelle de la série.

Kingdom nous offre une saison épique qui dans la catégorie des séries zombies à gros budget enterre sans mal « The Walking Dead ». La fin reste ouverte pour des suites et le prequel « Ashin of the north » m’intrigue énormément. La VOST est largement recommandée.

Un commentaire sur “Kingdom (Saison 2) – Netflix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s