The Fable (Film)

Résumé :
« Formé comme un assassin impitoyable depuis son enfance, un tueur à gages de la mafia reçoit l’ordre de devenir un citoyen normal respectueux des lois. »

Fiche technique :
Réalisateurs : Kan Eguchi
Scénaristes : Watanabe Yusuke
Acteurs principaux : Jun’ichi Okada, Fumino Kimura, Mizuki Yamamoto, Sōta Fukushi, Yūya Yagira, Osamu Mukai, Kōichi Satō

Alors que je récupérais le tome 4 du manga chez mon dealer habituel, ce dernier m’a informé que le manga a été adapté en films (deux, d’où le « s ») et que ces films sont disponibles sur Netflix. Il les a vus et d’après lui c’est pas mal. Vu que j’apprécie pas mal le manga jusque-là, j’ai foncé.

Je ne connais ni le réalisateur ni les acteurs. Il faut dire que je regarde assez peu de films japonais et que j’ai souvent été déçu. Pourtant, l’adaptation de Kan Eguchi est une franche réussite. On retrouve le côté sombre du milieu mafieux comme dans le manga, accompagné de la bizarrerie de Yoko et l’inaptitude sociale et l’humour de merde d’Akira/The Fable, grand fan de l’humoriste (fictif) Jackal Tomioka. Les deux acteurs, Jun’ichi Okada (Akira) et Fumino Kimura (Yoko), donnent vraiment le change et incarnent très bien les personnages. Le personnage de Misaki (Mizuki Yamamoto) est plus en retrait que dans le manga. Par contre, le personnage de Kojima (Yūya Yagira) est bien plus barré et fantasque que ce que j’en ai vu jusque-là.

C’est d’ailleurs ici que je lève une alerte. Ce film semble être un condensé des 23 tomes et je pense que je me suis spoilé une partie de l’intrigue. En gros si vous comptez lire le manga, il faut peut-être éviter le film. Sinon : foncez. C’est drôle, grâce à The Fable qui est un inadapté social doté d’un humour de merde, mais aussi grâce à Yoko, qui noie son ennui dans l’alcool et est un poil sociopathe. Il y a de l’action, même beaucoup puisque c’est un condensé du manga. L’intro du film est une mission d’assassinat de The Fable, avec un graphisme stylisé bien rendu. Le dernier quart du film est bourré de combats, acrobaties et fusillades plutôt réussies et badass, surtout par rapport à ce que j’ai pu voir par le passé dans des films japonais. Bref, on ne voit pas vraiment passer les deux heures de ce film franchement dynamique et fun.

Il est à préciser que le film n’est disponible qu’en VO sous-titrée. Pour ma part, je regarde la plupart des films coréens et japonais en VOST, mais ce n’est pas forcément le cas de tout le monde.

Le film « The Fable » est à la foi un bon film et une bonne adaptation. L’esprit du manga est là, les personnages sont bien campés, par un casting bien choisi. Visuellement, ce n’est pas prétentieux et franchement efficace. Ce n’est pas le film du siècle, mais c’est vraiment divertissant et fidèle au manga. Si vous ne comptez pas lire le manga je vous recommande chaudement le film. Si vous êtes comme moi en pleine lecture du manga, il est fort probable que le film nous spoil la suite de l’intrigue.

2 commentaires sur “The Fable (Film)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s