The Fable – Katsuhisa Minami (Tome 7)

Résumés :
« Le face-à-face entre Sunagawa et Kojima a lieu dans une aciérie afin de mettre à plat leurs différends au sujet du business de prostitution que Kojima veut monter. Ce dernier amène donc Misaki en guise de “cadeau” à Sunagawa. Lequel, ne supportant pas ce potentiel concurrent, veut surtout en profiter pour faire éliminer l’ex-taulard. De son côté, après avoir bricolé une arme à feu dans son garage, Fable s’introduit facilement dans le bâtiment. Grâce à son expérience, il arrive à neutraliser tous les sbires des deux malfrats et à exfiltrer Misaki en état de choc… Parallèlement, Ebihara reçoit la visite à l’hôpital du patron de Fable. Ce dernier est venu le prévenir qu’il ne devra plus jamais mêler Satō à ses affaires sous peine de finir rapidement six pieds sous terre… »

Fiche technique :
Scénario et dessin : Katsuhisa Minami
Éditeur : Pika
Pagination : 192 pages

Le tome démarre avec l’extraction de Misaki et Kojima qui étaient aux mains de Sunagawa, le tout après que Fable a fait étalage de son talent à la fin du tome précédent. Pour éviter que Misaki fasse le rapprochement entre Akira et The Fable, ce dernier l’a confié à un jeune yakuza qui semble être fiable et avoir « bon fond ». Il ramène Kojima auprès de son « grand frère » Ebihara, le second du clan. Un clan dans lequel Kojima est passé pas loin de déclencher une guerre civile à cause de ses embrouilles avec Sunagawa. Ebihara va régler définitivement le problème pour ramener la stabilité dans le clan et calmer Sunagawa.

Misaki ayant perdu ses clefs lors de son extraction par Fable, trouve refuge chez Yokō. Ce produit alors un petit évènement qui va créer de la distance entre Misaki et Akira, pour qui la jeune femme est ce qui se rapproche le plus d’une amie, si tant est qu’Akira/Fable soit capable d’avoir des amis.

Enfin, le jeune Kuroshio, membre du clan qui héberge Akira et Yokō semble avoir fait le rapprochement entre Akira et Fable. Il est totalement fan et veux que le tueur légendaire le prenne sous son aile. Le tome se termine alors que les deux hommes partent pour un trip de trois jours en forêt. Kuroshio pensait partir faire du camping, mais les sorties en forêt d’Akira ont vocation à le maintenir en forme. Il est donc plutôt du genre à se contenter de partir avec « sa bite et son couteau ».

Le tome est légèrement décevant, car le pique d’action du tome précédent retombe immédiatement, même si je ne doute pas qu’il y aura d’autres occasions de voir The Fable au sommet de son art. Le tome 8 sera probablement l’occasion d’en apprendre plus sur son passé avec tout un tas de flashbacks durant la sortie en forêt, puisque cela fait partie de la formation de The Fable lors ce qu’il était enfant.

Un tome donc légèrement décevant. Toutefois, le « cycle Kojima » étant conclu, Fable va surement avoir rapidement d’autres problèmes. Sunagawa et le tueur à gages qu’il avait engagé sont certains que l’homme venu sauver Misaki et Kojima est The Fable. Kuroshio quant à lui a déjà fait le rapprochement et on n’est pas à l’abri d’une bourde de sa part. Le cycle qui s’ouvre sera aussi, probablement, l’occasion d’en apprendre plus sur le passé du tueur légendaire.

Un commentaire sur “The Fable – Katsuhisa Minami (Tome 7)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s