Underwater

Résumé :
« Une équipe scientifique sous-marine fait face à un tremblement de terre. Sous l’eau, ils vont devoir essayer de survivre. »

Fiche technique :
Réalisateur : William Eubank
Scénariste : Adam Cozad, Brian Duffield
Acteurs principaux : Kristen Stewart, Vincent Cassel, T.J Miller, Jessica Henwick

Suite au rachat de la 21st Century Fox par Disney, ce film tourné en 2017 n’est sorti que début 2020.

Un film qui démarre fort et ne s’encombre pas de l’intro typique des films hollywoodiens. D’un côté je salue ça, car parfois il n’est pas rare que l’on se retrouve avec un début de film mou du genou, mais du coup ça manque un peu de contextualisation.

Ce film a su me surprendre ou me faire légèrement sursauter en quelques occasions. Le scénario efficace, mais relativement classique (on a réveillé quelque chose), avec de vraies bonnes idées dans le déroulement de son scénario et quelques scènes fortes (l’ascenseur).

J’ai l’impression que les inspirations sont à la fois à chercher du côté de Lovecraft (créature dans la profondeur, Grands anciens…) pour les monstres, d’Abyss (exploration des profondeurs) et Aliens. Ce film a généré une vraie tension lors de mon visionnage. On regrettera les ellipses trop nombreuses et pas très logiques pour un film pourtant court et vite expédié (1 h 35). Un film correct sur la forme, mais qui manque de fond. Il reste assez cool de voir deux femmes tenir les rôles principaux sans sombrer dans le cliché, même si l’étroitesse des exosquelettes sert de prétexte à ce dont elle soit très peu vêtue.

Esthétiquement, j’ai trouvé que c’était franchement travaillé et qu’il y avait un vrai sens du détail sur les décors et combinaisons. La BO est par contre générique au possible. Kirsten Stewart a un look d’enfer, qui nous rappelle que loin de son rôle de Bella dans les nanardesques Twilight, elle sait jouer. Vincent Cassel, n’est pas au sommet de son art et aurait pu être remplacé par à peu près n’importe quel acteur cinquantenaire à gueule. Toutefois son look de vieux loup en impose. Enfin, j’ai retrouvé T.J Miller (Weasel dans Deadpool) avec un certain plaisir (coupable).

L’univers posé par ce film aurait pu être un peu mieux exploité selon moi, mais vous expliquer comment m’obligerait à vous spoiler l’intrigue.

Même si ce n’est pas un grand film, je suis assez surpris qu’il ait reçu d’aussi mauvaises notes et critiques. C’est une série B avec de l’argent, mais c’est un film réussi pour son genre. Il est reproché au film de copier Abyss (alors qu’il y a assez peu de points communs) ou Alien avec son héroïne forte (alors qu’elle est franchement loin d’être une Ellen Ripley). J’ai vraiment l’impression que les critiques ont pris ce film pour autre chose que ce qu’il est : une série B. Et même si je ne trouve pas ce film exceptionnel, il reste tout à fait correct sur la plupart des aspects.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s