Seul sur Mars — Andy Weir

Résumé :
« Mark Watney est l’un des premiers humains à poser le pied sur Mars. Il pourrait bien être le premier à y mourir. Lorsqu’une tempête de sable mortelle force ses coéquipiers à évacuer la planète, Mark se retrouve seul et sans ressources, irrémédiablement coupé de toute communication avec la Terre. Pourtant Mark n’est pas prêt à baisser les bras. Ingénieux, habile de ses mains et terriblement têtu, il affronte un par un des problèmes en apparence insurmontables. Isolé et aux abois, parviendra-t-il à défier le sort ? Le compte à rebours a déjà commencé… »

Fiche technique :
Auteur : Andy Weir
Éditeur : Bragelonne
Pagination : 408 pages

Encore un livre que j’ai adoré, mais dont je n’avais pas encore pris le temps de vous parler. Je l’avais découvert au moment de l’annonce de l’acquisition des droits pour une adaptation cinématographique par Ridley Scott. Je me suis donc renseigné sur le livre et il m’a tout de suite intéressé. Au final, j’ai dévoré le livre en quelques heures et j’ai même trouvé le temps de le relire.

Dans un futur proche, l’Homme marche enfin sur Mars. Mais l’expédition, menacé par une tempête de sable est contrainte d’évacuer sa base pour regagner sa fusée et abandonner la planète rouge. Durant le périple vers le vaisseau, et pris en pleine tempête, Mark Watney est heurté par un débris et disparait. Impossible de survivre à ça. L’équipe se résigne à quitter la planète et repartir pour la terre. Par miracle, Mark a pourtant survécu. Nous allons alors vivre à ses à côté la survie sur une planète stérile, avec des ressources ultra-limitées et surtout : totalement seul. Pourtant, Watney va réussir à survivre puis à prendre contact avec la terre. Le martien n’a pas prévu de mourir ici et va se battre pour quitter cette planète qui s’acharne à vouloir le tuer.

Même si je ne vais pas en dire plus sur le scénario, sachez qu’il est plein de rebondissements, de punchlines et d’humour (parfois cynique). Mark Watney m’a fait rire à de nombreuses reprises, mais son aventure m’a aussi appris des choses sur les voyages spatiaux, sur la planète Mars… En effet, Andy Weir réussie l’exploit de nous offrir un livre de hard-SF réaliste, avec un personnage central bien travaillé et attachant et une histoire pleine de rebondissements et d’humour. Dans ce livre tout ce qui touche à la technologie, au voyage spatial, à la (sur) vie sur Mars est plausible et souvent réaliste. Pourtant, tout est expliqué de manière fluide et accessible. Notamment parce que toute la partie martienne du récit nous est transmise par Mark Watney qui écrit un journal pour la postérité. Tous ces ingrédients de qualité sont liés par la qualité d’écriture d’Andy Weir qui nous livre un ensemble que je trouve formidable.

« Seul sur Mars » d’Andy Weir est une pépite de science-fiction. Le livre est incroyablement prenant, mais aussi touchant, plein d’humour et très réaliste. L’écriture est parfaitement maitrisée et permet de lier tous les éléments dans un superbe livre. C’est l’un de mes livres SF préférés et il faut à tout prix que je trouve du temps pour lire les autres livres de l’auteur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s