Sans-âme (Tome 4) — Enoch, Vietti et Morrone

Résumé :
« Les Sans-âme, une compagnie de mercenaires parmi les plus redoutables. Après le siège de Merovia, leur mission les amène à convoyer un chargement dans un marais menaçant, peuplé d’habitants tout aussi dangereux ! Même pour ces guerriers rompus aux situations extrêmes, la traversée va s’avérer des plus déplaisante… »

Fiche technique :
Scénario : Luca Enoch et Stefano Vietti
Dessin : Manolo Morrone
Éditeur : Paquet
Pagination : 64 pages

Chroniques du tome 1, et tome 2 et du tome 3.

Nouveaux tomes, nouveau dessinateur, nouvelle intrigue indépendante. Après un tome 3 qui apportait des éléments de worldbuilding intéressant une sacrée révélation sur le capitaine Greevo, nous voici plonger dans la « Jungle » (titre de ce tome).

Dès les gardes, les auteurs nous exposent un peu de worldbuilding en nous parlant des Ghouls et de leur langage. Contrairement à ce que pourrait laisser croire le nom de ce peuple, il ne s’agit pas de morts-vivants ou de nécromants, mais simplement de sauvages vivant dans la jungle. Ensuite on se retrouve immédiatement dans le convoi de barges que les Sans-Ames doivent mener sur le fleuve. Ian se retrouve rapidement confronté au capitaine Greevo, qui va lui confirmer la révélation de la fin du tome 3 sans lui dire comment « cela » est arrivé. Rapidement, le convoi va rencontrer des embûches et tomber dans une embuscade des Ghouls. Après une lutte courte et intense, le convoi parvient à passer, mais deux membres de la troupe ont été capturés. Greevo va alors mener une expédition à terre pour retrouver Avedis et Siran. Pendant que l’expédition traverse la jungle, nous assistons en parallèle à la détention d’Avedis et Siran aux mains des Ghouls. Les deux sans-âmes relativiseront au passage sur les sévices qu’ils subissent, puisque c’est le lot commun que les troupes de mercenaires comme la leur infligent habituellement aux vaincus. Sans trop vous spolier, parce que c’est évident avec ce type de scénario, nos mercenaires finiront par s’en tirer.

Niveaux dessins et couleurs, Manolo Morrone nous livre de très bonnes planches. Sur ce point, malgré le fait qu’il y a un dessinateur différent pour chaque tome, la série a jusque-là une vraie cohérence globale. C’est appréciable. Morrone a un dessin à la fois dynamique et détaillé. Ses couleurs donnent un ensemble très lisible et les effets de lumières sont très bons.

Deux reproches à faire. L’un sur l’ouvrage lui-même. Si on nous explique un peu le langage des Ghouls sur la garde, c’est parce que leurs dialogues ne sont pas traduits dans les bulles. Ainsi, si vous voulez comprendre un tant soit peu ce qu’ils disent dans tout le passage sur détention d’Avedis et Siran, vous serez obligé de faire des allers et retours vers la garde. La solution la plus simple, vue dans de nombreuses BD et comics auraient été de les mettre entre chevrons avec une note expliquant qu’il s’agit de dialogues traduits du langage Ghoul. Le deuxième reproche est à hauteur de la série. Seuls quatre tomes sont annoncés, et ce depuis le début. Il n’est toujours pas précisé s’il y aura d’autres cycles. Sauf que l’intrigue principale, en toute logique liée à Ian, ses origines et ses motivations reste floue et n’avance pas. En toute logique, « Sans-âme » sera constituée de plusieurs cycles. Ainsi, ce cycle de 4 tomes est franchement satisfaisant pour ces quatre aventures et le worldbuilding, mais plutôt décevant pour ce qui est du fil rouge peu développé et nébuleux. Je guetterais l’éventuelle et logique sortie d’un nouveau cycle.

Ce tome est agréable à lire et à regarder, mais il mène à son terme un cycle de 4 tomes où le fil rouge concernant Ian reste peu développé et nébuleux. Prise infidèlement, ce tome est prenant et agréable, bien que relativement classique en termes de mécanique scénaristique. Le dessin et les couleurs sont quant à eux très bons et efficaces tout en étant en cohérence avec l’ensemble de la série.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s